Poti marara

Le bolide des mers polynésien

Le "Poti Marara" © http://ohoarau.free.frRésolument tourné vers la mer et l’océan, la population polynésienne a toujours exploité les ressources offertes par cette vaste étendue bleue. Après avoir largement profité dans un premier temps des ressources proches des îles à travers la pêche lagonaire, les Polynésiens ont dû s’éloigner des côtes pour bénéficier d’une plus vaste zone de pêche, l’océan. Dans cette optique, ils ont  adapté leur matériel de pêche et c’est à cette période de transition qu’ils inventèrent le Poti marara. Littéralement « bateau pour capturer les poissons volants », le Poti marara est un bateau de pêche typiquement polynésien.

Poste de pilotage © Gregoire LeBacon - Tahiti TourismeCette embarcation a été créée en 1958 par un pêcheur lui-même, Deane Léonard. Il la dessina  en forme de « V » pour obtenir de belles performances en termes de  vitesse et de manœuvrabilité. Généralement fabriqué en contreplaqué ou polyester, le Poti marara s’adapte parfaitement aux grandes vagues et aux conditions quelques peu extrêmes de l’océan. Long de 5 à 8 mètres,  il présente une puissante motorisation hors-bord allant de 30 à 100 CV ainsi qu’une proue relevée lui permettant de déjauger rapidement. Ce bateau surpuissant dispose d’un poste de pilotage à l’avant de l’embarcation qui offre au barreur un point de vue surélevé sur l’océan.

La grande spécificité du Poti marara est la présence d’une barre peu conventionnelle comparable à un simple « manche à balai » vertical ou un « joystick ». Cette installation très particulière permet au pilote/pêcheur de guider l’embarcation tout en maniant un outil de pêche (harpon ou épuisette) avec son autre main libre.

Mahi Mahi © Guy MarcovaldiA l’origine, ce bateau fût développé spécialement pour la pêche à l’épuisette des Marara, les petits poissons volants. Avec les années, son utilisation s’est progressivement réorientée vers la capture au harpon d’autres espèces plus véloces telles que les bonites, les thons et autres Mahi-mahi (Daurade coryphène). Le Poti marara est particulièrement adapté à la capture de ces derniers qui nagent en surface. Pour ces spécimens, la technique de pêche est très sportive et demande une incroyable concentration. Le pêcheur repère le Mahi-mahi grâce à sa couleur vive réfléchissante. Le poursuivant à grande vitesse, il doit anticiper sa trajectoire en zigzagant sur l’océan avec son bateau. Après quelques secondes de chasse, le pêcheur choisit le moment propice, au plus proche du poisson, pour le harponner d’un geste sûr et vif de sa main libre. Cette méthode, qui n’est possible qu’à bord d’un Poti marara, demande une longue période d’apprentissage et les pêcheurs qui la maitrisent sont parfois considérés comme de véritables virtuoses de la pêche.Le "Poti Marara" © C.Durocher - Tahiti Tourisme

De nos jours, le Poti marara est une embarcation très répandue dans la flotte polynésienne. C’est un bateau polyvalent adaptable à de nombreuses méthodes de pêche et même à la navigation de plaisance. Une chose est sûre, vous ne le trouverez nulle part ailleurs. Alors, n’hésitez pas à vous essayer à la pêche en Poti marara lors de votre prochain séjour sur nos îles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *