Hiva Oa

Carte de Hiva OaN’hésitez pas à venir découvrir Hiva Oa ! Avec ses 330 km² et ses quelques 2 375 habitants, Hiva Oa est une magnifique île surmontée d’une chaine montagneuse dominée par le mont Tekao qui culmine à 1224 mètres d’altitude.

A pied ou à cheval, l’histoire de l’île est visible partout, que ce soit dans la vallée de Taaoa où se trouve le marae Tupeke ou dans les baies profondes qui cisaillent l’île de part en part.

Site archéologique de Taaoa - Hiva OaL’île est protégée par le plus grand tiki de Polynésie, étrange statue qui veille sur les marae, les vallées sacrées et autres héritages culturelle de l’île.

Remplie de spiritualité, Hiva Oa offre une atmosphère étrange. Le temps semble y être figé particulièrement lorsque l’on fait face à son église du Sacré Cœur, édifice installé sur l’île depuis plus de 200 ans.

Hiva Oa a été rendue célèbre depuis de nombreuses années lorsque les artistes Paul Gauguin et Jacques Brel ont décidé d’y être enterrés respectivement en 1903 et 1978. C’est dans la commune d’Atuona que les stèles de ces deux regrettés sont installées.

Tombe de Paul Gauguin - Hiva Oa    Tombe de Jacques Brel - Hiva Oa

Aujourd’hui ces monuments sont devenus de vrais sites de pèlerinage contemplé par les visiteurs du monde entier. Un centre culturel a également été érigé en l’honneur du peintre Gauguin et les amoureux de son œuvre ne manqueront pas de le visiter. Vous pourrez ainsi découvrir que celui-ci avait semble-t-il raison lorsqu’il expliquait qu’il fuyait le monde pour atteindre l’art… à Hiva Oa, il semble l’avoir enfin atteint.

Les artistes, il y en a beaucoup d’autres à Hiva Oa, particulièrement sur l’îlot de Tahuata, à 4 km de l’île principale, terre connue dans le Pacifique pour abriter de véritables spécialistes de la culture et de l’artisanat marquisien. Tahuata est une escale obligée pour les visiteurs qui repartiront avec des souvenirs authentiques des Marquises (sculpture sur bois, tiki miniatures, rames gravées…).

A Hiva Oa, comme dans le reste des Marquises, c’est la nature qui semble avoir accordé à l’homme une petite place pour vivre et non l’inverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *