Tuamotu / Gambier

L’archipel des Tuamotu :

Les TuamotuConstitué de 77 atolls, l’archipel des Tuamotu est le plus garni de Polynésie française. Il offre un univers particulier entre ciel et océan. Une véritable ceinture d’îles dans le Pacifique offrant un dégradé de lagons turquoise, de sables roses et  de platiers coralliens violets. L’archipel des Tuamotu est un milieu très propice à la culture des nacres perlières, un véritable bastion de la perle de Tahiti.

Les îles les plus visitées de l’archipel sont Rangiroa, Tikehau et Fakarava (réserve de Biosphère de l’Unesco) qui attirent essentiellement un tourisme dédié à la plongée sous-marine. En effet, ces atolls éloignés de Tahiti sont ornés de fonds marins à couper le souffle et proposent une faune très riche et variée (dauphins, requins, raies…). L’économie des Tuamotu repose ainsi essentiellement sur le tourisme, la perliculture, la  pêche et la culture du coprah, un ingrédient essentiel dans la confection du monoï, l’huile mythique de Tahiti.

L’archipel des Gambier :

Les GambiersSitué au Sud-est de la Polynésie française, l’archipel des Gambier semble être un véritable condensé de la Polynésie. Il présente 5 îles hautes et 18 motus parsemés de plages de sable blancs et de criques cachées. Berceau de la perliculture, c’est dans cet archipel qu’ont débuté les premières exploitations et aujourd’hui encore, celui-ci reste jonché de nombreuses fermes perlières. Situé près du tropique du Capricorne, l’archipel bénéficie d’une végétation luxuriante avec de nombreux arbres fruitiers.

Haut lieu de l’évangélisation catholique, l’archipel des Gambier est un endroit chargé d’histoire où vous trouverez de nombreux lieux de cultes, vestiges archéologiques et autres édifices religieux. Vous y découvrirez également une vie très spirituelle et une population à la foi inébranlable dont la vie est rythmée par les quelques célébrations sacrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *