Rurutu

Carte de RurutuRurutu, dont le nom ancien est Eteroa, est située à 572 km au sud-ouest de Tahiti. D’une surface de 32 km², cette île est unique en Polynésie de part sa structure géologique. En effet, celle-ci ne possède pas de lagon, elle est bordée de falaises plongeants dans l’océan et parsemée d’une trentaine de grottes calcaires avec stalactites et stalagmites formées par l’érosion. On la surnomme l’île troglodyte. Les grottes sont une des attractions principales de l’île, les plus connues étant celles de Anaaeo et Vitaria, la plus difficile d’accès étant celle située près du mont Rairiri.

Sur les marae Pareopi et Vitaria, qui hébergeaient jusqu’à une date assez récente la famille royale de Rurutu, se dressent des pierres verticales, une des particularités des marae des Australes.

L’ascension des Monts Manureva (398 m), Taatioa (389 m) et Teapei (369m) offrent de magnifiques panoramas, notamment sur le plateau Tetuanui, vaste verger sur lequel on trouve des plantations d’avocats, d’oranges, de vanille, de café et de taro encore cultivé à l’ancienne.

On trouve peu de plage à Rurutu du fait de l’absence de lagon. Cependant les quelques plages de sable blanc comme celles de Naairoa, Avera, Arei sont magnifiques. Par ailleurs Rurutu offre aux plongeurs de nombreux spécimens tels que des requins gris ou à pointes jaunes et, pendant les mois de juillet à octobre, des baleines avec leurs petits nés dans nos eaux polynésiennes.

Comme pour Tubuai, on peut dater les premiers habitants de 900 avant JC.

Les excavations pratiquées dans le village de Vitaria ont mis au jour un village de 70 maisons autour du Marae Taaoroa (Ari’i).

Rurutu a été découverte en 1769 par James Cook. A cette époque, l’île comptait probablement 3000 habitants mais les maladies, les guerres tribales et les migrations ont ramené sa population à 2103 habitants en 1996. Ceux-ci vivent principalement dans les 3 villages de Moerai, Avera et Hauti, dans des maisons pittoresques en bloc de corail, clôturées et bordées de fleurs.

La France a établit son protectorat sur Rurutu en 1889, puis a annexé l’île en 1900.

Le village de Moerai, chef-lieu de la commune est situé sur la côte nord de l’île en face de la seule passe navigable de l’ile. Vous y trouverez la poste, la gendarmerie, les écoles et une infirmerie.

La production économique de Rurutu consiste en la production d’objets de vannerie et grâce à ses terres fertiles en une agriculture intensive qui produit des pommes de terre, du taro et un peu de café, de vanille et de bananes.

Chaque année en janvier à lieu le Tere, sorte de pèlerinage où la population effectue un tour de l’île à pied ou à cheval et évoque les légendes ancestrales.

Le festival s’achève par un concours de soulevage de pierre (les plus forts soulèvent 150 kg).

L’aéroport territorial de Rurutu est desservit quatre fois par semaine par des vols d’Air Tahiti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *