Les oranges de Tahiti

Le fruit de l’effort

Les oranges de TahitiVoici un fruit plutôt commun aux yeux de beaucoup mais pourtant si particulier pour les Tahitiens. Pourquoi ? Parce qu’une orange de Tahiti ne se trouve pas sur un étalage de magasin. C’est un effort, une conquête et une véritable récompense…

Il faut savoir que les orangers poussent dans des endroits cachés de la vallée de la Punaruu sur la côte Ouest de Tahiti. La seule façon d’accéder à ces lieux secrets pour y récolter les fruits (entre juin et août), c’est de grimper à pied, à travers la forêt. Seuls les hommes les plus en forme peuvent tenir le parcours et passer la nuit au refuge. Au petit matin, ils rejoignent enfin leur « coin » qu’ils connaissent et ne dévoilent à personne.

Chaque cueilleur remplit alors 2 grands sacs qu’il accroche aux extrémités d’un long bambou. Le bambou chargé posé sur l’épaule, la descente se fait toujours à pied et au pas de course ! Revenu au point de départ, les femmes présentent les oranges dans des filets de 10 et les mettent en vente sur le bord de la route. Et aussitôt, les hommes repartent en forêt pour une nouvelle cueillette qui avoisinera les 80 kg.

Les cueilleurs d’oranges sont reconnaissables, non seulement à leur allure athlétique, mais aussi à la bosse qu’ils ont à la base de la nuque, formée par le passage du bambou chargé d’une épaule à l’autre. A croire qu’une orange leur a poussé dans le dos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *