Le Pareo

Le « carré » polynésien

Le PareoAccessoire indissociable de la vahine, le pareo est un véritable emblème de la culture polynésienne. Derrière cette étoffe de tissu coloré se cachent des procédés de fabrication judicieux et un véritable savoir-faire.

Fabriqué à la main par les Polynésiens depuis des générations, le pareo est une œuvre demandant précision et méthode. Deux manières sont possibles pour le confectionner : la première consiste à tremper le tissu dans de la teinture puis l’étendre au soleil pour qu’il sèche. En disposant lors de son exposition diverses feuilles et fleurs cueillies auparavant comme des pochoirs sur le tissu, vous obtiendrez un pareo aux motifs colorés et dégradés.

La seconde méthode pratique consiste à tracer sur le pareo les motifs désirés avec de la cire. La cire séchée créera un trait épais délimitant votre dessin lors de sa coloration. Il vous suffit alors de colorer les parties du motif en respectant les traits de cire. Apres séchage au soleil et quelques lavages pour ôter la cire, le pareo est prêt.

Une fois confectionné, le pareo est porté, en Polynésie, par les hommes et les femmes, chacun l’ajustant au grès de ses envies. Il est un vêtement confortable et léger qui permet de supporter les climats tropicaux. Il existe de multiples façons de le nouer, vous en trouverez quelques unes sur ce blog.

De nos jours, le pareo est devenu un accessoire tendance fabriqué et exporté à travers le monde. Plus qu’un vêtement traditionnel, il est aujourd’hui un réel objet de mode…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *