Le Nono

Le fruit de Jouvence

Le NonoOriginaire d’Asie, le nono (Morinda citrifolia) est un fruit sacré servant au peuple polynésien depuis de nombreuses années. Le nono, de son nom occidental « pomme-chien », pousse de façon naturelle dans les îles du Pacifique et c’est seulement depuis 1990 que les Polynésiens se lancent dans sa culture.

« Nono » est l’appellation tahitienne donnée aussi bien à l’arbuste qu’à son fruit.
L’arbuste donne des fruits moins d’un an après sa plantation et produit en moyenne 8 kg de fruits par mois. Le fruit, riche en vitamines et oligo-éléments, se caractérise par une odeur engageante qui s’intensifie avec sa maturation. Le Nono a la taille d’une pomme de terre mais renferme d’avantage de vertus.

En effet, parfois surnommé « aspirine des Anciens », il est considéré depuis longtemps comme une véritable médecine douce polynésienne. On lui prêtait volontiers de nombreux bienfaits et selon les méthodes de macération et d’application (interne/externe), il devenait un remède efficace contre le diabète, la tuberculose, les bronchites ou encore contre le vieillissement.
Aujourd’hui ces propriétés curatives restent controversées : selon certains chercheurs, le fruit contient effectivement des substances immunostimulantes protégeant l’organisme contre les maladies dégénératives. D’autres chercheurs ne lui ont, à l’inverse, accordé aucun agrément pharmaceutique.

Malgré ces incertitudes, le nono est aujourd’hui consommé à travers le monde. Vendu principalement en jus de fruit sous le nom de Noni, c’est une boisson énergisante totalement naturelle qui a le vent en poupe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *