L’Aranui 5, le « cargo chic » pour visiter la Polynésie autrement

Proue du bateau de croisière Aranui 5L’arrivée d’un nouveau navire en Polynésie est toujours l’occasion d’une grande fête. Mais celle de l’Aranui 5, tout droit sorti des chantiers navals chinois de Huanghai, avait une saveur particulière ce lundi 9 novembre. C’est bien LE cargo mixte star de Polynésie française qui rentrait ce jour-là pour la première dans son port d’attache, à Papeete… Dans les prochaines semaines, il doit remplacer son prédécesseur, l’Aranui 3.

Pour accueillir l’Aranui 5, l’armateur de la Compagnie polynésienne de transports maritime avait convié famille, amis et… danseurs et musiciens ! C’est comme cela que l’on souhaite la bienvenue à un nouveau navire en Polynésie. Tradition qui vaut spécialement pour l’arrivée de l’Aranui 5, fleuron de la compagnie et seul navire à embarquer à son bord croisiéristes et marchandises sur les routes maritimes des Tuamotu et des Marquises depuis 30 ans… Pour une croisière vraiment exotique.

 

Les danseurs polynésiens accueillent l'Aranui 5 Danseurs des Îles Marquises

Vue du bateau de croisière AranuiLe symbole de la destination Polynésie

L’aventure commence dans les années 80. Le transport interîles connaît une passe difficile, tandis que la croisière décrit un boom incroyable un peu partout dans le monde. L’un des fils du fondateur, Jules Wong, observe ce double phénomène depuis les Etats-Unis, où il réside. Et il aura une idée qui semble à beaucoup un peu loufoque… Peu de temps après, l’Aranui 1 sera transformé pour accueillir, entre les sacs de coprah et les marchandises transportées vers les îles, 27 personnes pour une croisière de 17 jours ! Au programme : la desserte des îles Marquises via les Tuamotu et, parfois, Bora Bora. Le succès, favorisé par la commercialisation de ces croisières originales dans des agences américaines, est immédiat !

 

Aranaui 5 et Danseur des Îles MarquisesUn nouveau cargo mixte aux allures de petit paquebot

Trente ans après, le programme de croisière de l’Aranui n’a quasiment pas évolué, mais son succès, lui, croît chaque année. C’est ce qui a amené son armateur à lancer la construction, en 2014, d’un nouveau cargo mixte. Même principe : des conteneurs et une grue à l’avant du navire et des chambres pour les passagers à l’arrière. Seules différences : la capacité du navire et le standing à bord. L’Aranui 5 pourra bientôt accueillir 266 passagers ! « Nos clients nous demandaient de plus en plus de cabines avec balcon », explique Romina Wong, attachée de direction. L’Aranui 3, n’en possédait que 12, contre 62 pour son successeur.

La croisière et le confort ont donc largement présidé à la construction de ce nouveau navire, qui compte désormais un spa, trois bars, une grande piscine et plusieurs espaces de vie réservés aux croisiéristes. En prime : la marque de fabrique de l’entreprise familiale : l’authenticité et la présence à bord d’un équipage 100% local. La clé du succès de l’Aranui… A laquelle l’Aranui 5 vient apporter un petit supplément de luxe qui devrait être apprécié par les 266 passagers qui pourront prendre le chemin des Marquises à son bord dès le 18 décembre prochain…

Magnifique Aranui 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *