La Billabong pro Tahiti édition 2015

billabong-pro-tahiti

L’édition 2015 de la Billabong pro Tahiti, 7 ème étape du WCT (World Championship Tour) et se déroulera du 14 au 25 Aout ! Une étape incontournable pour les professionnels du Surf.

« The best event, ever ! »
kelly slater …

Kelly slater
© Gregory Boissy , AFP

 

La Billabong Pro Tahiti, à l’ origine la « Black Pearl Horue Pro », est une compétition de surf, étape mythique du WCT organisée par la « World Surf League », qui se déroule depuis 1997 dans le fameux spot de Teahupo’o sur la presqu’île de Tahiti. Seule l’élite des surfers professionnels pourra prétendre se mesurer à ce mur d’eau.

Ce spot connu est parfois craint pour sa fameuse vague. Une vague très puissante, qui peut atteindre plus de 10 mètre, qui prend forme à l’extérieur de la passe de Hava’e et qui se brise sur le récif à mon d’un mètre de profondeur. Il n’en faut pas plus pour effrayer les plus téméraires des surfeurs mondiaux et pour couronner de succès les plus talentueux d’être eux.

Kelly Slater, teahupoo ,billabong pro 2014
© Gregory Boissy , AFP

 

Cette événement rassemble des surfers du monde entier, 36 challengers environs chaque année pour 2 semaines de compétitions. Parmi les grands noms de cette vagues, citons simplement Kelly Slater, vainqueur à plusieurs reprises, Andy Irons et Michel Bourez surfer local.

C’est l’occasion de voir de fabuleux « tubes », d’assister à des figures époustouflantes et des scores parfaits. Mais aussi l’un des spots qui donne lieu aux plus gros « Wipe Out », de quoi vous donner froid dans le dos !

Les passionnées et les curieux viennent chaque année en masse admirer la technique et l’audace de ces artistes de la planche de surf. Visible depuis la berge, il faudra malgré tout prendre un bateau taxi pour profiter du spectacle et vivre l’intensité des figures et de cette vague à la fois terrifiante et fascinante.

Ce spot reste toutefois accessible tout au long de l’année aux bodyboard, paddle, windsurf etc et fait régulièrement parler de lui dans les médias spécialisés. Ce fut notamment le cas en Aout 2000, hors compétition, lorsque Laird Hamilton surf sur une vague parfait de plus de 15 mètres de haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *