Journée Internationale des Monuments et des Sites

Notre patrimoine mis à l’honneur

Un marae sacré - © C.CoiraultChaque année a lieu à travers le monde la journée internationale des monuments et sites. Cette journée qui se déroulera le 18 avril aura pour thème cette année le patrimoine de l’éducation.  Cette célébration internationale qui a vu le jour en 1983 permet à chaque population d’apprécier l’importance de son patrimoine culturel. L’évènement crée par l’association mondiale ICOMOS encourage chaque individu et chaque communauté locale à mesurer l’influence de ce capital culturel dans sa vie et son identité. Chaque année, on assiste à une véritable prise de conscience générale de la fragilité de cet héritage. Cette journée est donc également l’occasion de définir les efforts à mettre en œuvre pour conserver et protéger cette richesse culturelle.

Le Belvédère vue sur Papeete - © D.HazamaLa Polynésie française n’échappe pas à l’évènement. A Tahiti, cette journée est fêtée comme il se doit en mettant à l’honneur les nombreux sites et monuments dispersés sur le territoire tels que les nombreux marae, les grottes et cascades. Lors de cette journée, la population locale a l’occasion d’assister à des expositions, des conférences et autres projections de films documentaires. Elle a également la possibilité de participer à des colloques, des ateliers de créations artisanales, des excursions, des concours de photographie ou encore de savourer des dégustations de fruits locaux. De plus, cette journée est une occasion unique pour le public de visiter les collections d’objets ethniques et archéologiques enfouis dans les archives des musées locaux dont l’entrée sera certainement gratuite pour l’occasion. Une journée organisée pour le plus grand plaisir d’un public venu redécouvrir des sites historiques, des monuments légendaires, une histoire et un passé.

Les diverses animations prendront place dans des lieux chargés d’histoire et qui ont un impact sur cette culture polynésienne et sa transmission, comme notamment le marae Arahurahu de Paea, le Service des archives de Papeete, la maison de la Culture ou encore le Musée de Tahiti et ses îles.

Jardin de Vaipahi - © H.LeueDans un territoire aussi grand que l’Europe, il y a de nombreux sites et monuments naturels à célébrer. Ceux sont ainsi pas moins de 192 sites et monuments qui sont répertoriées en Polynésie. Ces espaces protégés ont fait l’objet d’un classement dans le code de l’aménagement de Polynésie depuis 1952. Différentes catégories de sites ont donc été identifiées, à savoir : les réserves naturelles, les parcs territoriaux, les monuments naturels, les aires de gestion des habitats ou des espèces ou encore les paysages protégés.  Parmi ces sites et monuments, les plus connus localement sont par exemple : le parc naturel de Te Faaiti, la grotte de Maraa, la cascade de Vaipahi, le plateau de Tamanu ou encore le belvédère du Taharaa… pour ne citer que ceux présents à Tahiti.

Le patrimoine culturel est tellement vaste, riche et fragile sur nos îles que cette manifestation internationale semble prendre tout son sens en Polynésie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *