Découverte de la vallée de la Fautaua

Une ascension rafraîchissante

Le pont de la FautauaUn week-end ensoleillé, et l’occasion pour moi d’une balade à la découverte de la vallée de la Fautaua. Une fois les baskets chaussées et le sac à dos rempli de bonne volonté, nous pouvons entamer cette randonnée d’environ 3 heures sur les hauteurs de Tahiti. Le sentier de la vallée de la Fataua, situé à Papeete, débute à la fin du quartier de Titioro.

La première phase de marche est assez facile avec une très légère pente et un chemin plat et large accessible même en voiture. Cette première portion de la randonnée longe le lit d’une rivière dans un paysage déjà bien verdoyant. La mise en marche est progressive. Après une bonne heure, nous arrivons au pont de la Fachoda que nous empruntons. La nature est maintenant omniprésente et le cadre offre tranquillité et quiétude. Nous débutons alors véritablement la phase ascendante de la randonnée.

En flanc de montagneL’inclinaison du sentier augmente aussitôt et le large chemin laisse maintenant place à un étroit passage escarpé. La montée, plus physique, reste accessible à tous les niveaux de marcheurs. A présent, la nature nous encercle nous laissant apprécier les différents parfums qui en émanent. Nous évoluons à flanc de montagne suivant un sentier en zigzag. La flore est riche, palmiers, fougères, cocotiers, sapins… Une heure d’ascension plus tard et nous arrivons sur un très beau point de vue. Nous pouvons contempler la cascade de la Fautaua, notre objectif. La vue est splendide et vertigineuse, l’endroit idéal pour notre pause sandwich. La 28ème plus haute chute du monde s’offre à nous (chute de 300m). Nous devinons le périple qui nous attend jusqu’à cette récompense.

La cascade de la FautauaToujours motivés, nous reprenons notre montée. La pente s’affaiblie progressivement et nous avançons maintenant plus aisément, la paroi rocheuse toujours sur notre gauche. Quelques cordes bordent le sentier çà et là pour assurer notre sécurité. Après 20 minutes de marche, nous traversons les ruines de ce qui semblait être un fort. Ce fort de la Fachoda tient une place importante dans l’histoire du pays. Ce fut, au 19ème siècle, le lieu de refuge d’une faction de rebelles Tahitiens opposés à la présence française en Polynésie durant la guerre « franco tahitienne ». Ne nous arrêtons pas en si bon chemin.

Nous poursuivons notre périple, nous frayant un passage dans une jungle de plus en plus dense. Après 10 minutes d’exploration, nous arrivons enfin à l’apogée du parcours. L’endroit est magnifique. Il y a deux vasques naturelles avec un toboggan de roche faisant la jonction entre les deux bassins. Le lieu semble irréel. Une eau fraîche et limpide arrive de plus haut pour se jeter dans la première vasque. La seconde vasqueLe mur d’eau nous offre un petit arc-en-ciel au passage. L’eau emprunte alors le toboggan naturel pour rejoindre la seconde vasque. Elle se jette ensuite directement dans le vide offrant ainsi la cascade de la Fautaua. Les quelques heures de marche en valent la peine, arrivé tout là-haut le rafraichissement est total.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *