Le Niau

Un matériau typiquement polynésien

NiauLe niau est un matériau préparé à partir de palmes de cocotiers récoltées à travers les nombreuses cocoteraies de Polynésie. L’archipel des Tuamotu en particulier présente de vastes cocoteraies permettant des récoltes très abondantes.

Dans un premier temps, les palmes de cocotiers sont immergées dans de l’eau de mer pendant quelques jours pour éliminer les nombreux insectes qui vivent dessus. Ce traitement permet également au niau de résister d’avantage face aux ravages du temps. Après séchage, chaque feuille est séparée de sa palme. Le niau est maintenant prêt à être utilisé !

Toit en NiauSa principale utilisation en Polynésie est la confection des toits des fares (maisons locales). Les feuilles pliées et liées entre elles par une tige sont disposées en plusieurs couches sur les maisons telles des tuiles végétales qui permettent de créer une toiture résistante aux intempéries et apportant une bonne isolation thermique aux habitations. Ces toits végétaux protègeront les constructions pour environ 4 ans au terme desquels il faudra les remplacer.
Même s’il est vrai que cette utilisation du niau comme toiture tend à disparait avec l’arrivée de matériaux plus durables comme la tôle, il reste encore très utilisé notamment pour les bungalows des grands établissements hôteliers de Polynésie pour le cachet authentique qu’il apporte.

Mise à part cette utilisation architecturale, le niau est aussi très utilisé dans la vie quotidienne des tahitiens. Dans les mains agiles des artisans, il permet par exemple la confection de paniers et de chapeaux tressés, de costumes de danse traditionnelle, de bijoux, de colliers et autres couronnes … Les possibilités semblent donc illimitées et le niau s’avère être lui-même une source de créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *