Charmante et discrète Tahaa

Souvent dans l’ombre de ses voisines Raiatea et Bora Bora, Tahaa fait rarement la Une des brochures touristiques. Pourtant, « l’île vanille » est l’une des perles les plus préservées et les plus riches des Îles-sous-le-vent… A l’occasion du raid Vanira 2016, course de 15 km qui traverse « l’île Vanille », l’équipe de e Tahiti Travel vous propose une petite halte sur Tahaa l’authentique.

Carte de Raiatea et Taha'a
Carte de Raiatea et Taha’a

Creusée de profondes baies au sud, dans laquelle les voiliers de passage font une halte qui dure parfois quelques années, Tahaa est bordée, au nord, par une magnifique dentelle de motu, ces îlots découpés dans le plateau corallien et ombragés par de petites cocoteraies. L’île a définitivement tous les atours de la carte postale, la discrétion et le charme en plus.

tahaa_corion.over-blog.comUn paradis sur terre…

A Tahaa, pas d’aérodrome ou de grand quai de débarquement. Les habitants leur ont préféré des navettes maritimes pour rallier la voisine Raiatea, partageant le même lagon et distante de trois kilomètres seulement. Après une vingtaine de minutes de traversée dans un magnifique lagon turquoise marbré de bancs de sables blancs, vous débarquez sur l’un des rares quais de l’île, seules portes d’entrée du paradis.

Avec l’île de Huahine, Tahaa est l’un des principaux greniers des Îles-sous-le-Vent et cela saute aux yeux. Au bleu pur du lagon, répond le vert des petites collines très cultivées de Tahaa. Du pamplemousse, de la mangue, du coprah, que l’on remarque vite à l’odeur de coco fermentée qui s’échappe des nombreux séchoirs posés devant les rustiques faré de l’île. Mais pas seulement… Son surnom « d’île vanille » ne vient pas de nulle part… Il faut savoir que près de 80% de toute la production de la célèbre vanille de Tahiti, la vanilla tahitensis, l’une des plus appréciées (et des plus chères !) au monde.

Si la culture est l’affaire de modestes exploitations familiales, quelques préparateurs de vanille, qui font notamment sécher les gousses avant de les revendre en gros, proposent désormais des visites de leurs ateliers. Sélection des tuteurs, « mariage » manuel et minutieux de la fleur de vanille, récolte et sélection des gousses… La confection de cette orchidée du paradis n’aura plus de secret pour vous.

Tahaa vanille de Tahiti

Raiatea, sanctuaire sous-marin… et un sanctuaire marin

Rendez-vous incontournable des amoureux de la nature, Tahaa dispose d’un fabuleux lagon où la perle noire et les motus paradisiaques font partie du paysage. L’île vanille est également un haut lieu des amateurs de snorkeling, fan de balade sous l’eau en palmes-masque-tuba. Au bord du motu de Tau Tau, situé à l’ouest de l’île et sur lequel on trouve le luxueux Tahaa Island Resort and Spa, on trouve notamment un véritable aquarium à ciel ouvert, un must to do de Tahaa et sans doute de toute la Polynésie française !

On a surnommé ce site le « Jardin de corail », mais il aurait pu s’appeler le Jardin d’Eden, tellement la concentration et la variété de poissons et de coraux y sont extraordinaires ! Prenez le kayak mis à votre disposition par la pension dans laquelle vous séjournez ou optez pour un tour à la journée qui vous fera découvrir les meilleurs spots de l’île et rendez-vous au Jardin de corail de Tahaa. Descendez sur l’îlot Maharare. De là remontez à pieds pendant 5 minutes la côte sud de ce petit motu en vous arrêtant un peu avant le reef. Enfilez masque et tuba, et sautez à l’eau ! De là, vous n’aurze plus qu’à vous laisser porter…

Tahaa Jardin de CorailLe jardin de corail est en fait un toboggan naturel géant créé par une veine creusée par le puissant courant qui passe à cet endroit entre deux îlots. L’impression d’être sur un tapis roulant autour duquel défilent les plus belles espèces lagonnaires de toute la Polynésie est garantie ! Pendant toute la descente, une quinzaine de minutes environ, les poissons anges, balistes, demoiselles, poissons perroquets et autres rougets, poissons soldats ou poisson clown rivalisent de couleurs et de curiosité pour les plongeurs. Vous en redemanderez…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *