Les Associations de Protection de la Nature

©V.Audet_Tahiti Tourisme

Avec un territoire aussi vaste que l’Europe, la Polynésie abrite une multitude de trésors de faune et de flore, des espèces marines et terrestres, des animaux protégés, des oiseaux rares, des plantes endémiques, des géants des mers, de tout petits poissons…Tout ce riche mais fragile écosystème devant coexister avec les hommes. Autant de défis écologiques, environnementaux pour lesquels de nombreuses associations agissent. Découvrons quelques unes d’entre elles…

Côté Océan :
Baleines à bosse, cachalots, orques, dauphins, tortues, raies, requins…autant de mammifères et autres espèces marines à protéger.
Les eaux  polynésiennes abritent d’ailleurs un sanctuaire des Mammifères marins de 4,8 millions de kilomètres carrés qui en fait le plus grand du monde. Scientifiques, chercheurs, soigneurs, bénévoles, tous oeuvrent pour une meilleure connaissance des espèces, leur protection et la préservation de leur milieu naturel pour lequel nous avons une grande responsabilité. La sensibilisation des enfants à travers des programmes pédagogiques est essentielle.
L’Association Te mana O te moana  a d’ailleurs créé de nombreux outils pédagogiques à destination des enfants. Elle est aussi à l’origine de
l’Observatoire pour les cétacés de Polynésie et de l’ Observatoire des Mammifères marins et tortues marines que chacun peut enrichir de ses propres observations en mer.
Mata Tohora (Association pour la protection des mammifères marins de Polynésie) a elle permis entre autres de sensibiliser plus de 1000 personnes sur les règles d’observation des baleines, elle est aussi à l’origine de la Journée de la Baleine, journée récréative pédagogique auprès d’enfants défavorisés.

©BenThouard_Tahiti Tourisme
©BenThouard_Tahiti Tourisme

Le Groupe d’Etudes des Mammifères Marins a la particularité de proposer de participer activement aux campagnes d’observation en partant en expédition à la voile pour le suivi des baleines ou des grands dauphins, pour des vacances utiles ! D’autre part, elle propose au public de devenir « sentinelle de l’océan » et alerter en cas d’observation inhabituelle ou échouage.

Les requins (qui ne sont pas des mammifères) font partie intégrante du paysage sous marin. L’ORP compile et collecte toutes les informations disponibles sur les différentes espèces de requins et de raies présentes en Polynésie, participe à la préservation des espèces menacées, suit leurs déplacements, les comptabilise et a également la lourde tache de promouvoir l’image des requins de Polynésie dans le monde.

Bien que les tortues soient protégées, elles restent menacées d’extinction, des hôtels ont décidé de leur dédier un espace offrant ainsi à des associations un emplacement de choix pour sensibiliser le public. C’est le cas du Bora Bora Turtle Center  au sein du Méridien Bora Bora et de la Clinique des tortues marines au sein de l’Hôtel Intercontinental Moorea  qui a déjà accueilli plus de 300 tortues.
Le Bora Bora Pearl Beach Resort & Spa quant à lui abrite une nurserie de corail appelée Toa Nui, animée par un biologiste marin.

©FCharreard_Tahiti Tourisme
©FCharreard_Tahiti Tourisme

Sur terre (et dans les airs) :
Plusieurs regroupements, associations et actions écologiques sont mises en place. Citons par exemple la création de « Brigades vertes », bénévoles qui veillent au respect de l’environnement dans les communes.
L’association Manu (manu signifie oiseau en tahitien) gère un programme d’études et de protection d’espèces menacées telles que le monarche, le ‘ura, les pétrels, et mène de nombreuses actions éducatives. Leur site internet est une mine d’informations pour les passionnés d’ornithologie.
Les Rando nettoyeurs participent à des opérations de nettoyage et d’arrachage de Miconias (plantes parasites) qui menacent les forets.
L’Association Te Ui Avatahi organise des collectes de bouteilles, des opérations de grand nettoyage de sites, d’arrachage de miconias et collecte de taramea (étoile de mer mangeuse de corail).

La protection de la nature, si généreuse en Polynésie, est l’affaire de tous et les associations sont là pour nous le rappeler. Les enfants sont au cœur des actions, ce sont eux les meilleurs messagers pour le respect et l’avenir de Dame Nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *