L’histoire du Franc Pacifique

Ancien billet de 10 000 CFP
Ancien billet de 10 000 CFP

Le franc Pacifique, appelé également franc CFP, est une monnaie relativement récente, créée le 25 décembre 1945 par le Général de Gaulle pour la Polynésie française (appelée à l’époque Etablissement des Français d’Outre Mer EFO) mais aussi la Nouvelle Calédonie, Wallis et Futuna et les Nouvelles Hébrides (actuel Vanuatu). Alors que le dollar américain s’était largement imposé dans le Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale, il était nécessaire de donner une « identité monétaire » à ces territoires outre mer.

A l’origine, dans les îles du Pacifique seuls le troc ou les cadeaux étaient utilisés pour les échanges « commerciaux ». Les premières monnaies d’échange en Océanie étaient constituées de coquillages, de plumes ou de dents d’animaux. Puis, l’arrivée des navigateurs au cours du XVIIIe siècle marque le début des échanges avec des européens.

Piastre surchargé en Francs
Piastre surchargé en Francs

A partir du milieu du XIXe siècle, la création des protectorats provoque des bouleversements économiques (développement de l’emploi salarié, financement des entreprises, échanges avec l’extérieur), ce sont les débuts de la monétarisation. Le franc devient la monnaie légale, mais le nombre de billets en circulation est insuffisant, on utilise alors des monnaies étrangères (telles que le dollar, la piastre chilienne ou la piastre péruvienne) et des  bons de caisse émis par le Trésor Public, il existe donc de nombreuses formes de paiement, disparates. Dans les années 1880, il est urgent d’uniformiser la monnaie. C’est la Banque de l’Indochine qui en est chargée, elle obtient également le privilège d’émission (jusqu’alors détenu par la Caisse agricole de Tahiti – l’actuelle Banque Socredo). À la veille de la Seconde Guerre mondiale, le système monétaire est assaini.

La Guerre marque le début d’une nouvelle ère pour ces îles du Pacifique, car les approvisionnements monétaires sont suspendus. On observe alors un retour au troc et l’utilisation de monnaies privées . Devant le manque de billets, on modifiait même d’un simple tampon d’anciens billets dont on surchargeait  la valeur (ces billets rares sont d’ailleurs très recherchés par les collectionneurs) ! En 1942,  des troupes américaines prennent position dans le Pacifique, cinq mille soldats arrivent à Bora-Bora pour y implanter une base (ils y construisent d’ailleurs l’actuel aéroport) le dollar est alors largement utilisé. Les troupes américaines quittent ensuite la région en 1944.

Billet 5000 CFP
Nouveau billet 5000 CFP en circulation depuis 2014

Le 25 décembre 1945, par un décret signé de Charles de Gaulle, le Gouvernement provisoire de la République française dévalue le franc français et décide également de créer deux nouvelles monnaies :  le franc des Colonies françaises d’Afrique (franc CFA) et le franc des Colonies françaises du Pacifique (franc CFP). C’est la Banque de l’Indochine qui est chargée de l’émission de cette nouvelle monnaie puis l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) à partir du 30 mars 1967.

La valeur du franc CFP, est à présent fixe par rapport à l’euro (1000cfp = 8,38 Euros). Au delà de sa fonction de moyen de paiement, c’est un réel symbole de l’identité Polynésienne, très certainement en partie grâce aux magnifiques illustrations qui ont figuré sur les billets depuis sa création, de superbes « tableaux » mettant en valeur les paysages, la faune et la flore pour le plus grand bonheur des collectionneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *