Mythes et légendes

La mythologie Maohi est une forte tradition. D’une île à l’autre, d’un clan à l’autre, les légendes variaient et étaient parfois source de disputes aboutissant à de longues guerres.

Les Polynésiens étaient polythéistes : le principal dieu était Taaroa, le créateur mais il existait aussi des dieux plus secondaires tels que Hiro, dieux des voleurs, Hina, déesse de le lune, Pele, dieu des volcans ou Oro pour lequel des sacrifices humains étaient pratiqués.
Les Polynésiens étaient aussi très superstitieux et craignaient les esprits. Ainsi la couleur rouge tant aimée des Polynésiens d’aujourd’hui avait autrefois le pouvoir de faire fuir les mauvais esprits.

Légendes de PolynésieLorsque les missionnaires arrivèrent à la fin du 18ème siècle, les Polynésiens suivirent la décision de la Reine Pomare et acceptèrent de vénérer le dieu des chrétiens. La religion devint mythe.

Vous pouvez découvrir toute cette mythologie dans de riches et poétiques légendes, chantées comme des hymnes à la vie et comptant les aventures des héros du passé et des dieux. Voici la légende qui explique l’origine de la noix de coco :

Il était une fois une très belle princesse, fille du Soleil et de la Lune, nommée Hina. Elle était si belle que des éclairs de lumière émanaient de son corps diaphane.

Elle fut promise en mariage au roi du lac Vahiria qui n’était autre qu’une énorme et repoussante anguille. Hina s’enfuit et se mit sous la protection du grand Maui, qui arrêta et régla le Soleil.

De la falaise de Vairo, ils aperçurent l’anguille qui venait chercher Hina. Maui jeta son hameçon et s’écria :  » De mon fief, aucun roi ne peut s’échapper, il deviendra nourriture pour mes dieux. » L’anguille avala l’appât et l’hameçon, fut capturée et décapitée.

Maui l’enveloppa dans un morceau de tapa et la donna à Hina, lui recommandant de ne poser le paquet à terre qu’arrivée chez elle. « La tête de l’anguille renferme de grands trésors pour vous » dit-il.

Hina oublia le paquet sur le sol. Le tapa se détacha et la tête de l’anguille, fixée sur le sol, se couvrit de jeunes pousses pour devenir le premier cocotier

En regardant une noix de coco, vous verrez les yeux et la bouche de cette anguille !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *