Artisanat en Polynésie française

La sculpture

Sculpture sur pierre - Ua Huka

La sculpture est l’un des arts majeurs en Polynésie. Initialement provenant des 5 archipels, la sculpture polynésienne est aujourd’hui principalement marquisienne ou d’inspiration marquisienne.

Cette sculpture se caractérise par la force qui se dégage de ses motifs et s’inspire très souvent de pièces anciennes.

Umete en bois - Hiva OaSculpture sur os - Ua HukaSculpture de Rurutu

Le Tiki, représentation humaine des divinités, est la pièce la plus fréquente mais on trouve aussi des armes (lances, casse tête), des instruments de musique (toere, ukulele) ou des ustensiles de cuisine (umete). Le matériau utilisé est principalement le bois, mais on trouve aussi des pièces en pierre, en nacre ou en os.

Il y a aujourd’hui en Polynésie un grand intérêt pour la sculpture et plusieurs centres de formation enseignent cet art à Tahiti et aux Marquises.

Le Tapa

TapaLa confection du tapa était autrefois pratiquée dans toute l’Océanie. Cette étoffe végétale obtenue à partir de l’écorce de bois était utilisée pour l’habillement, mais avait aussi un rôle important lors de certains rituels. Aujourd’hui, on peut encore trouver des pièces de tapa aux îles Marquises et principalement à Fatu Hiva.

Fabrication du Tapa

battoir à tapaOn récolte d’abord l’écorce de jeunes troncs d’arbre (principalement l’arbre à pain ou le banian) et on la met à tremper dans l’eau pendant 2 ou 3 jours. Ensuite, on gratte l’écorce externe à l’aide d’un coquillage pour ne garder que l’aubier. Après avoir étalé les bandes d’écorce obtenues sur une enclume plate commence le martèlement à l’aide d’un battoir en bois.
Lorsque la pièce de tapa est devenue suffisamment mince (après plusieurs heures), on la met à sécher avant de la teindre et de la décorer.

Le tressage

Le tressage est à l’origine une spécialité des îles Australes, mais on trouve aujourd’hui des articles tressés dans toute la Polynésie.

Le végétal principalement utilisé est le pandanus, mais on tresse également la feuille du cocotier (niau) ou le bambou local (ofe). Les articles réalisés sont traditionnellement des chapeaux, des paniers ou des nattes (peue).

Tressage à TahitiChapeaux tressésTressage Polynésien

Pour vos achats, le marché de Papeete offre un grand choix d’articles tressés à des prix raisonnables.

Le Tifaifai

Tifaifai - TahitiL’histoire du tifaifai commence avec l’arrivée des missionnaires en Polynésie.
En effet, ce tissu décoratif cousu est directement hérité du patchwork que pratiquaient les femmes des missionnaires anglais. Les motifs sont souvent d’inspiration végétale et on en trouve de toutes tailles, depuis la housse de coussin jusqu’au dessus de lit.

Le tifaifai est traditionnellement un cadeau de mariage et sa confection est souvent une activité familiale.

Autres pages de la même rubrique